Recherche nom soldat
Recherche alphabétique ici
Recherche par grade ici
Identification soldats
39e RIT 206e RI
Portraits du 141e RIT à venir

Album photos
du 206e RI


Liste des soldats répertoriés au 1

A la mobilisation générale, les hommes du 39e RIT se rassemblent à Blois, lieu de dépôt du régiment avec le 113e et le 313e. Les hommes de ces trois régiments sont issus, pour le plus grand nombre de la région du Loir-et-Cher, du Loiret, et de la région parisienne. Ils arrivent au corps le 3 août ; le 6 les bataillons Piards-Deshays, et Lecestre sont acheminés vers les armées à la Défense d'Epinal.
Le bataillon Sinault (3e bon) part début septembre au Creusot.
Une partie des soldats du 39e RIT sont affectés au 313e RI et envoyés sur le front meurtrier en Argonne.
D'autres une fois réunis les 3 bataillons à Badonviller vont rejoindre le 358e RI de la 71e division à laquelle ils appartiennent déjà.

Tous ces hommes ont entre 35 et 40 ans, la plupart sont pères de famille. Certains au cours de la guerre, seront envoyés dans des services auxilliaires, ou détachés comme travailleurs dans des usines, ou encore au champs.
Beaucoup d'autres partiront vers d'autres armes.


Autour de Blois
Pour les réservistes, et ceux qui restent au début du conflit au dépôt dans les alentours de Blois, nous savons désormais grâce à l'historien Alain Gauthier, que les soldats ne sont pas inactifs. Ils creusent des tranchées d'entraînement dans la forêt de Chambon-sur-Cissé.
Article du 27/09/2013 de la Nouvelle République

Quand les tranchées de la Grande guerre s'étiraient (Source : reportage NR/Jérôme Dutac)



Statistiques du 39e reg. territorial d'infanterie
Ce tableau n'est pas exhaustif, mais il permet de se faire une idée de l'engagement du 39e regt territorial. Pour certaines compagnies les temps forts de la guerre ont été en février 1915, en mars avril 1916 autour de Badonviller, près de la Chapelotte et du Chamois ; et le 4 août 1917 au combat du Vého.

Pertes du 39ee Reg territorial par mois (Maj base le 31/1/2015)

Mois 1914 1915 1916 1917 1918 1919
Janvier21210
Février185120
Mars24 8230
Avril99200
Mai72220
Juin67101
Juillet82000
Août3121310
Septembre114210
Septembre114210
Octobre102230
Décembre224010
Total9805127151


Pertes par mois du 39e Reg territorial(Maj base le 31/1/2015)

Mois 1914 1915 1916 1917 1918 1919
Tués à l'ennemi40341500
Maladie contractée en service4159581
Prisonnier000110
Blessures de guerre1238550
Accident de service420100
Intoxication000010
Total9805127151


Les Morts et leur grade du 39e Reg territorial
Grade TOTAL
Soldat 2e cl 139
Soldat 1ère cl 12
Clairon 2
Tambour 1
Caporal 12
Sergent 7
Adjudant 1
Sous-lieutenant 2
Lieutenant 3
Capitaine 2
Total 181



A la dissolution du régiment fin août 1917, les compagnies sont reversées dans d'autres régiments territoriaux. Nous n'avons pas comptabilisé ceux qui ont été tués après dans les tableaux ci-dessous, comme appartenant au 39e. Cependant nous avons indiqué dans leur fiche, la date du décès et les régiments auxquels ils étaient rattachés.

Moyenne d'âge des soldats du régiment
Age Nbre de décès
28 1
29 1
30 0
31 0
32 1
33 0
34 3
35 0
36 14
37 21
38 19
39 21
40 26
41 25
42 15
43 9
44 6
45 3
46 3
47 8
48 3
56 1


Malgré la mise en ligne des fiches matricules, il reste toujours difficile pour le 39e reg territorial, de se faire une idée précise des états majors des bataillons. Seule, la lecture de chaque dossier des officiers, et la remontée des informations par les descendants grâce au carnet militaire de leur ancêtre pour les soldats, pourraient apporter davantage de précision.
Nous n'avons pas réussi à faire un lien de causalité entre les versements dans d'autres unités et le peu d'indications précises sur l'appartenance à une compagnie.

Pour résumer, nous savons que la 6e cie (2e bon) est engagée en février 1915 sur la chapelotte, le Chamois. L'historique et une citation cite la 7e Cie début juillet 1915 avec le lieutenant Lancelot.
Des sections de la 9e Cie en juillet août 1915, montent dans les lignes du Chamois (Photos Fyrag). Des sections de la 9e Cie en mars avril 1916 montent dans les lignes d'Allencombe. Le 3e Bon (de 9e à 12e Cie) se trouvent en ligne lors de l'attaque du Vého du 4 août 1917.

Quant à la 14e Cie de dépôt de Blois, elle part au col de la Schlucht, et laisse un JMO exceptionnel de son travail dans les Vosges.

Pour les classes supérieures entre 1887 à 1892, les hommes sont affectés au service de la garde des voies de communication. Voir le site de Yannick sur les GVC.

Henry rejoint le 39e RIT au début de la guerre.
Incorporé dans le bon Sinault il y reste jusqu'au 30 juin 1916.