Novembre 1918
Le JMO de la 59e Div situe un des deux bataillons de pionniers du 141e RIT à Nampcelles-la-Cour.

10 - 11 novembre"Dans la nuit du 10 au 11 novembre, les Allemands lancent de nombreuses fusées multicolores et poussent des Hourrah. Trois reconnaissances offensives sont accueillies par des coups de feu.

A 5h20, un radio annonce la fin des hostilités pour 11 heures. Le fait est confirmé par le 2e C.A., à 8h30 sous la forme du message téléphoné suivant [Message du maréchal Foch].

Un allemand du 4e Bavarois, qui tentait d'aborder nos lignes, est fait prisonnier par le poste de l'OUvrage de l'Yser.

Un allemand porteur du drapeau blanc, se présente dans le secteur Serres, il est renvoyé dans ses lignes.

Trois allemands qui s'étaient avancés, vers 15 heurs jusqu'au PC Bapaume sont faits prisonniers.

La D.I. Continue à occuper les anciennes positions"
16 novembre Le bataillon de Pionniers du 141e RIT de la 59e Div se situe à Grandlup. 17 novembre La 129e Div commence une marche et pénètre en Lorraine reconquise. Un des 2 batons de pionniers du 141e RIT stationne en fin de marche à Dieuze.

@BDIC-Fonds Louvois
Le bataillon d'Henry est dans le secteur de la 129e division.
23 au 30 novembreLa 129e Div stationne dans la zone de Rohrbach. 27 novembreLe 2e baton du 141e RIT mis à la disposition du commandemant d'étapes à Dieuze quitte la division. Décembre 1918 Le baton du 141e RIT suit la 59e DI au mois de décembre : le 10 à Marchais (à l'Est de Lan - forête de Samoussy), le 11 à Amifontaine, le 12 à Brimont (près de Reims) le 14 à Eudin ou Eudes, le 15 à Vaudemanges, le 17 à Saint-Martin-sur-le-Pré, le 18 à Chippes, le 19 à Ablancourt, le 21 à Outrepont. Les 22 et 23 décembre, le baton de pionniers passe à la disposition de la 1ère armée.